click to enable zoom
loading...
We didn't find any results
open map
View Roadmap Satellite Hybrid Terrain My Location Fullscreen Prev Next

0 € to 5.000.000 €

More Search Options
We found 0 results. View results
Your search results

Flambée des prix de l’immobilier, certains se tournent vers des biens sinistrés

Posted by admin on 9 juillet 2022
0

Le marché de l’immobilier a été profondément chamboulé par les différents événements de ces dernières années. Les notaires de Belgique affirment que pour la première fois depuis la pandémie, le nombre d’acheteurs est en baisse. Pourtant, le marché reste très actif et les prix continuent de monter.

Des augmentations importantes, un marché saturé… En Belgique, le prix des biens immobiliers flambe. En moyenne en Belgique, le prix d’une maison est de 314 666 € et de 257 839 € pour un appartement. Des prix qui font fuir certains acheteurs.

En effet, c’est la première fois que les notaires remarquent une diminution du nombre d’acheteurs depuis le confinement. « En 2021, le nombre de transactions a crevé les plafonds. Alors en effet, c’est une baisse, mais il ne faut pas oublier qu’on revient de loin », indique Renaud Chauvin membre de la Fédération des Notaires.

Une baisse perturbée par les inondations dans la province de Liège

Cette baisse du nombre d’acheteurs, est aussi due à l’augmentation des taux des crédits hypothécaires, qui n’est apparemment pas prête de s’arrêter. En parallèle, les perturbations liées aux inondations se font ressentir sur le marché dans notre province. « J’ai l’impression que sur le territoire que je couvre, il n’y a pas eu de fortes diminutions. Je pense qu’elle viendra après. C’est dû aux inondations. Les dossiers des assurances sont maintenant clôturés, les sinistrés savent donc à quelle hauteur ils vont être indemnisés. Cette donnée permet aux vendeurs de savoir à quel prix ils doivent vendre leur bien pour réinvestir ensuite », analyse le notaire verviétois.

En effet, de nombreux biens sinistrés sont en vente, mais la Fédération des Notaires met en garde les acheteurs qui s’y intéressent. « Il faut être  plus prudent qu’avec un bien classique. Certaines communes devront raser des maisons suite aux études qui sont en train d’être effectuées. Il faut donc bien s’informer avant d’acheter ce type de bien. Pour cela, il faut se renseigner au service urbanisme de la commune concernée avant d’acheter », averti Renaud Chauvin.

Est-ce le bon moment pour acheter ?

Comme chaque année, la province de Liège ne se situe pas dans les plus chères de Wallonie. En province de Liège, le prix moyen d’une maison a augmenté d’1,8 % par rapport à l’année passée pour arriver à 217 000 €. 5 % pour les appartements ce qui revient à un prix moyen de 187 182 €.

À Liège, le prix moyen des maisons a très peu augmenté par rapport à celui des appartements comparé aux autres provinces. Alors est-ce le bon moment pour acheter ? « Ça fait plus de 20 ans que je suis notaire et je n’ai jamais vu une baisse significative des prix du marché. Je mise plus sur une stagnation, mais je ne sais pas quand elle arrivera. Donc je pense que les taux des crédits hypothécaires restent assez intéressants pour acheter et qu’il ne faut pas s’attendre à une baisse des prix », conclut-il.

Pour creuser le sujet, la Fédération des Notaires donne l’opportunité à tout un chacun d’avoir accès à ces données via une carte interactive. Cette carte donne une idée du prix moyen par commune et de l’évolution du marché dans celles-ci. Un bon outil pour mieux comprendre l’évolution de ce marché qui reste encore très saturé.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

  • Recherche Avancée

    0 € to 5.000.000 €

    More Search Options
  • Réinitialiser le mot de passe

Compare Listings